Cadre analytique

CYCLE DE GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS

Le cycle de gestion axée sur les résultats (GAR) comprend plusieurs phases : (i) la planification, (ii) la programmation et la budgétisation, (iii) la mise en œuvre, et (iv) le suivi et l’évaluation avec une boucle de rétroaction vers le prochain cycle. Il faut aussi prendre en compte que le cycle de GAR est mis en œuvre à plusieurs niveaux : stratégique, programmatique et opérationnel. La figure ci-dessous présente ce cycle avec les phases en colonnes et les niveaux en lignes.
Francais
À chaque phase du cycle de la GAR existent différents besoins d’information. La planification requiert une spécification claire des objectifs visés, une architecture de programmes pour atteindre les objectifs et un ensemble d’indicateurs et de cibles pour mesurer la performance désirée. La programmation et la budgétisation impliquent de relier de manière claire les cibles de résultats à atteindre et les allocations budgétaires par programme, aux niveaux pluriannuel et annuel. Enfin, le suivi et le rapportage impliquent de recueillir des données sur les valeurs réelles des indicateurs de performance, de les comparer aux valeurs cible et de produire des tableaux de bord ainsi que des rapports d’avancement et de performance.
 
Ces besoins d’information devraient être satisfaits par des systèmes d’information transactionnels type ERP/GRP, des outils d’intégration entre ces systèmes type ETL ou EAI, ainsi que des outils d’intelligence d’affaires qui permettent d’aller beaucoup plus loin dans l’analyse et l’aide à la prise de décision. La situation varie d’un pays à l’autre. Cependant, on rencontre souvent le cas de systèmes d’information pour la gestion des finances publiques trop complexes, dépassés, peu conviviaux, mal intégrés et, fondamentalement non conçus pour fournir les informations nécessaires à une gestion axée sur les résultats.